Affaire Quatennens : L'attitude de Mélenchon est « une honte absolue » selon Hidalgo

© Aurelien Morissard

La maire de Paris estime que Jean-Luc Mélenchon n'a pas été à la hauteur dans l'affaire du député Adrien Quatennens, condamné pour violences conjugales.

L'attitude du leader insoumis Jean-Luc Mélenchon est "une honte absolue" dans l'affaire du député Adrien Quatennens, condamné pour violences conjugales, a dénoncé samedi la maire de Paris Anne Hidalgo.

"Entendre quelqu’un qui se veut le leader de la gauche nous expliquer que c’est un sujet privé et qu’il faut laisser son copain tranquille, c’est trente ans de féminisme sur lesquels on s’assoit", a dénoncé l'édile dans un entretien avec des lecteurs du Parisien. "Je ne veux plus d’un système patriarcal avec la violence que cela représente".

En septembre, alors qu'Adrien Quatennens avait avoué avoir giflé son épouse et annoncé son retrait de la coordination de LFI, Jean-Luc Mélenchon l'avait publiquement soutenu sur Twitter.

"La France insoumise est un parti non démocratique"

Depuis, le député du Nord a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et suspendu jusqu'en avril de son groupe à l'Assemblée nationale. Il a fait son retour mercredi au Palais Bourbon en tant que non inscrit, suscitant la controverse jusque dans les rangs des Insoumis où certains appellent à son exclusion définitive.

Jean-Luc Mélenchon a estimé jeudi que le député du Nord, "un ami très cher", avait eu raison de revenir, relevant toutefois qu'il allait devoir "regagner ses galons".

Pour Anne Hidalgo, "la France insoumise est un parti non démocratique (...) On n’arrivera jamais à gagner à nouveau dans le pays si on se range derrière cette pensée-là et cette méthode-là", a estimé la maire de P...

Lire la suite sur Paris Match

"Il veut encore ma mort" : victime de violences conjugales pendant 25 ans, Anne témoigne