Affaire Quatennens: le député ne participera pas au groupe LFI à l'Assemblée jusqu'à la décision de la justice

Après les nouvelles accusations publiées par sa femme Céline Quatennens, le député LFI ne pourra plus participer aux activités de son groupe parlementaire à l'Assemblée le temps de la procédure judiciaire.

Adrien Quatennens, accusé une nouvelle fois de violences conjugales contre son épouse - que son avocate récuse - ne participera pas aux activités de son groupe politique à l'Assemblée jusqu'à ce que la justice ait rendu sa décision, a annoncé mercredi soir le groupe LFI dans un communiqué.

"Nous souhaitons que la procédure judiciaire en cours se poursuive jusqu'à son terme. Une fois la décision de justice rendue, notre groupe décidera collectivement des suites à donner en son sein", explique le groupe parlementaire.

Le gourpe LFI/Nupes a ajouté: "Fidèles à notre engagement féministe, nous prenons au sérieux cette parole, les accusations graves qui ont été formulées."

"Jusque-là" le député du nord "ne participera pas à l'activité de notre groupe parlementaire", poursuit-il dans un communiqué.

Plus tôt dans la journée, le patron du PS Olivier Faure, un allié majeur de LFI au sein de l'alliance de gauche Nupes, a estimé qu'un retour à l'Assemblée est "désormais impossible". Pour lui, "notre devoir est de dire" à Céline Quatennens "que nous accueillons sa parole et la croyons".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - L'affaire Adrien Quatennens en six dates