Affaire "Le Point" : "Cet article n'aurait jamais dû être publié", selon une journaliste de l'hebdomadaire

Malaise au sein de la rédaction. Hier soir, dans "24h Pujadas" sur LCI, David Pujadas avait autour de sa table son intervenante régulière, Géraldine Woessner, également journaliste au "Point". Cette dernière est revenue sur l'affaire de l'article d'Aziz Zemouri, qui avait à tort annoncé qu'Alexis Corbière et Raquel Garrido auraient exploité une femme de ménage algérienne sans papiers. Après avoir démenti ces allégations, les deux députés ont annoncé déposer plainte contre le titre de presse. Du côté du journal, Etienne Gernelle, directeur de la publication de l'hebdomadaire, a présenté "ses excuses les plus plates" aux parlementaires pour "les erreurs et les manquements" de l'enquête publiée et a annoncé retirer l'article du site.

"Il faut comprendre ce qui a conduit à cette publication"

"On ne peut pas nier que c'est très grave ce qu'il s'est passé. Je vais m'exprimer en tant que membre de la Société des journalistes du 'Point'. Effectivement, la rédaction est très affectée. Cet article n'aurait jamais dû être publié", a souligné Géraldine Woessner, estimant que "c'est un manquement déontologique majeur" : "Nous en sommes extrêmement conscients et extrêmement préoccupés".

La journaliste a précisé qu'elle ne souhaitait pas "s'étendre" car "une enquête interne est en cours", "pour comprendre toute la chaîne" de l'affaire. "On sait que le journaliste en question a dit des...

Lire la suite


À lire aussi

Marine Le Pen appelle les journalistes à ne pas être "des chasseurs de petites phrases" et des "pêcheurs de punchline"
Affaire Benalla : Une trentaine de SDJ soutiennent "Mediapart" après la perquisition avortée du journal
Affaire Ménès : "Le débat ne peut pas être limité à une personne" selon Virginie Phulpin sur Europe 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles