Affaire Pogba : le staff de l'équipe de France de football savait

© FRANCK FIFE / AFP

D'après le procès-verbal d’audition du policier en charge de la sécurité de l’équipe de France, que s'est procuré RMC Sport, entendu le 9 août dernier par les enquêteurs de l’Office Central de Lutte contre le Crime Organisé, le staff des Bleus était au courant depuis le mois de mars des tentatives d'extorsion que subissait Paul Pogba.

C’est un nouveau rebondissement dans l’affaire Pogba. Selon les éléments du procès-verbal d'audition, la sécurité de l’équipe de France était au courant des menaces pesant contre Paul Pogba depuis le mois de mars. C’est ce qu'affirme Mohamed Sanadji, le policier en charge de la sécurité des Bleus, entendu le 9 août dernier par les enquêteurs.

>> Retrouvez Europe matin week-end 6-8 en podcast et en replay ici

"Il m'a dit qu'il vivait une situation difficile"

Dans le procès-verbal de son audition, il est revenu sur les confidences de Paul Pogba concernant les tentatives d’extorsion à son encontre. "Depuis quelques mois, je vois qu’il est préoccupé", détaille le policier. "Vers le mois de mars, il m’a dit qu’il vivait une situation difficile, qu'il n’était pas bien et que des gens lui voulaient du mal. Ils lui réclamaient des grosses sommes", a-t-il précisé.

Et c'est bien au mois de mars que Paul Pogba aurait été séquestré et qu'il aurait été la victime de tentatives d'extorsion.

>> LIRE AUSSI - Football : comment les stars se font-elles piller par leur entourage ?

Selon le chargé de sécurité des Bleus, le milieu de terrain français lui aurait également dit que les personnes le menaçant utilisaient son frère Mathias Pogba pour faire la liaison.

Le Parisien révèle un long message entre les deux frères envoyé depuis le portable de Mathias. Ce dernier dit être, lui aussi, la cible de menaces et demande à son frère Paul Pogba de verser l’argent au groupe qui s’en pr...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Affaire Pogba : Les nouvelles révélations de Mathias Pogba sur son frère Paul