Affaire Pogba : Mathias Pogba et quatre autres personnes en garde à vue

Paul Pogba et son frère Mathias Pogba 
(à droite)  dans le cadre de l’événement caritatif « 48h pour la Guinée » le 29 décembre 2019.
GUILLAUME SOUVANT / AFP Paul Pogba et son frère Mathias Pogba (à droite) dans le cadre de l’événement caritatif « 48h pour la Guinée » le 29 décembre 2019.

GUILLAUME SOUVANT / AFP

Paul Pogba et son frère Mathias Pogba (à droite) dans le cadre de l’événement caritatif « 48h pour la Guinée » le 29 décembre 2019.

JUSTICE - Nouveau chapitre dans l’affaire Pogba ce mercredi 14 septembre. Mathias Pogba, le frère aîné de l’international français, et trois autres personnes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur des extorsions dénoncées par le joueur de la Juventus Turin, a-t-on appris ce mercredi de sources judiciaire et proche du dossier.

Mathias Pogba s’est présenté de lui-même « en début d’après-midi (mercredi) au service d’enquête et a été placé en garde à vue », a précisé la source proche. Sur les quatre suspects entendus, l’un a été placé en garde à vue mardi et trois ce mercredi, a indiqué la source judiciaire, confirmant une information du journal Le Monde.

Dans une plainte déposée le 16 juillet dernier auprès du parquet de Turin, Paul Pogba dénonçait des tentatives d’extorsion entre mars et juillet 2022 se chiffrant à plusieurs millions d’euros.

Cette plainte a entraîné l’ouverture d’une enquête préliminaire par le parquet de Paris le 3 août, puis d’une information judiciaire le 2 septembre pour notamment extorsion avec arme, enlèvement ou séquestration en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs.

100 000 euros déjà versés par la star française

L’affaire a été révélée au grand jour avec la publication le 27 août d’une vidéo énigmatique de Mathias Pogba, lui-même footballeur professionnel, qui promettait des « révélations » sur Paul.

La star de l’équipe de France de football, actuellement blessé, a raconté lors de sa première audition avoir été piégé par des amis d’enfance et deux hommes encagoulés, armés de fusils d’assaut, lui reprochant de ne pas les avoir aidés financièrement, selon France Info.

Une somme de 13 millions d’euros lui aurait été réclamée et il assure avoir versé 100 000 euros. Il avait alors affirmé avoir reconnu son frère aîné Mathias parmi les suspects. Lors d’une autre audition, il a estimé auprès des enquêteurs que son frère Mathias était « sous la pression » des personnes voulant lui soutirer de l’argent.

Dans cette affaire, le nom de la star du football français Kylian Mbappé apparaît aussi, à son corps défendant : Paul Pogba a expliqué aux enquêteurs que « ses maîtres chanteurs voulaient le discréditer en diffusant des messages dans lequel il aurait demandé à un marabout de son entourage familial de jeter un sort » à l’attaquant du PSG, ce que le joueur de la Juve dément.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi