Affaire Pogba : “cheffe de gang”, un président de club charge violemment la mère de Paul et Mathias

C'est une affaire qui réserve chaque jour son lot de révélations. Le 27 août dernier, Mathias Pogba, a publié une vidéo sur les réseaux sociaux, annonçant qu'il allait faire des révélations explosives sur son petit frère, le footballeur international français, Paul Pogba. Et depuis, l'affaire n'a cessé de prendre de l'ampleur. Les avocat du joueur de la Juventus de Turin n'ont pas tardé à répondre aux accusations de Mathias Pogba, indiquant que leur client avait été victime d'une immense tentative d'extorsion de la part de plusieurs d'anciens proches, dont son grand frère.

Selon les informations de BFM TV, une enquête a été ouverte depuis le début du mois d'août après que Paul Pogba a été confronté à deux hommes cagoulés et armés de fusils d'assaut qui lui auraient réclamé 13 millions d'euros.

Et ce mercredi 31 août, c'est désormais au tour de Jean-Marc Ettori, le président du Tours FC, de sortir du silence. Lors d'un entretien accordé au Figaro, le dirigeant est revenu sur le transfert de Mathias Pogba, en Indre-et-Loire, lors de la saison 2018-2019. "L'affaire ne me surprend pas du tout. On nous a proposé de signer Mathias. On a tous dit non merci", a-t-il expliqué, avant d'indiqué avoir cédé face à l'insistance de la famille Pogba, notamment en ce qui concernait le salaire : "On nous a dit de prendre Mathias, et que Paul paiera son salaire, mais également ses charges. Et en plus, il nous propose de venir faire un match amical à Tours, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Lisa Marie Presley : cette unique raison pour laquelle elle ne s'est pas suicidée à la mort de son fils
Paul Pogba : l'affaire sur le point de rebondir, un membre du staff des Bleus entendu
"Mais tu es fou" : Adèle Exarchopoulos choquée par un moment terrifiant sur un tournage
"Je voulais le taper…" : Guy Roux ému aux larmes en évoquant sa mère malade
"Je n'ai su** personne, mais..." : Benjamin Biolay très cash sur son début de carrière