Affaire Pilarski : une confrontation entre la famille et Christophe Ellul

Source AFP
·1 min de lecture
Christophe Ellul, à gauche, en novembre 2020.
Christophe Ellul, à gauche, en novembre 2020.

Curtis a-t-il tué Élisa Pilarski le 16 novembre 2019 ? Pour la famille de la jeune femme, c'est certain. C'est ce qu'elle a tenté de faire dire à Christophe Ellul, le propriétaire du chien, lors d'une confrontation organisée lundi 29 mars à Soissons, dans l'Aisne. « Christophe Ellul était présent pour une confrontation ce jour avec la famille d'Élisa Pilarski », a indiqué à l'Agence France-Presse le procureur de Soissons, Julien Morino-Ros, confirmant une information de BFMTV.

Selon une source proche du dossier, cette confrontation a duré environ trois heures. Christophe Ellul, qui toujours clamé « l'innocence » de son chien Curtis, a été mis en examen « pour avoir, par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité (?), involontairement causé la mort » de la jeune femme.

Âgée de 29 ans et enceinte, Élisa Pilarski avait été retrouvée morte par son compagnon le 16 novembre 2019, dans une forêt de l'Aisne où elle promenait Curtis, à proximité d'une chasse à courre, après « une hémorragie consécutive à plusieurs morsures ». Le ministère public a désigné Curtis comme seul responsable en novembre sur la foi des analyses ADN et examens des morsures.

À LIRE AUSSIElisa Pilarski victime du chien de son fiancé, dressé pour tuer

« Je le fais piquer »

Ce lundi, « on attendait des réponses (?) mais ça fait un an et demi (que Christophe Ellul) est dans le déni, qu'il ne sait pas, qu'il ne se rappelle pas » et « qu'il [...] Lire la suite