Affaire Pierre Ménès : le consultant de Canal+ Habib Beye se serait emporté contre le comportement sexiste du journaliste

·1 min de lecture

Marie Portolano a jeté un pavé dans la mare avec son documentaire Je ne suis pas une salope, je suis journaliste, diffusé dimanche dernier sur Canal+. Il met en effet en lumière le comportement parfois insupportable de certaines personnalités du PAF, dont le consultant du Canal Football Club, Pierre Ménès, qui se retrouve au coeur de la polémique après, notamment, des séquences coupées au montage. En prime, la ministre Marlène Schiappa en personne a réagi à la l'affaire en affirmant que "toucher les fesses d'une femme" ou "embrasser de force" ne pouvaient être définis autrement que des "agressions sexuelles" condamnables par la Justice. Le principal concerné a tenté un mea culpa sur le plateau de TPMP, ce lundi soir.

L'air résolument penaud, le journaliste de 57 ans a assuré qu'il s'en voulait pour ses gestes et propos très déplacés. Mais il s'est fait son propre avocat également, plaidant le fait que tout ceci remontait à un temps où les moeurs étaient selon lui différentes de maintenant. Il a également mis dans la balance une prétendue amnésie, liée à son état de santé inquiétant d'alors, qui l'empêchait de se souvenir des faits qu'on lui reproche (avoir notamment soulevé la jupe de Marie Portolano devant le public du CFC, ndlr). Pas de quoi convaincre tous les internautes et téléspectateurs, qui avaient en outre commencé à faire émerger quelques-uns de ses vieux tweets pointés comme machistes, ainsi que des séquences vidéos édifiantes.

Ce mardi 23 mars, dans les colonnes de (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Pierre Ménès acculé après les accusations de sexisme et de harcèlement : "Je suis au fond du trou"
Jean Castex a-t-il été "mal vacciné" ? Ce détail au moment de la piqûre qui intrigue les médecins
"Un système à combattre" : Marie Portolano sort du silence et appelle à ne pas réduire le problème du sexisme à Pierre Ménès
"C'est pas un smack qui va te salir non plus" : Pierre Ménès s'emporte contre Isabelle Moreau dans une nouvelle séquence coupée du film de Marie Portolano
Roselyne Bachelot placée sous "oxygénothérapie renforcée" au lendemain de son hospitalisation