« Une affaire de pieds nickelés » : le camp d’Emmanuel Macron minimise le scandale Pegasus

·1 min de lecture

Les investigations se poursuivent après le scandale Pegasus. Conçu par une société israélienne, ce logiciel d'espionnage, qui peut être introduit dans un smartphone, aurait été utilisé sur plusieurs cibles potentielles. Parmi elles, se trouvent Emmanuel Macron et plusieurs membres du gouvernement dont l'activité téléphonique aurait été observée par différents États, selon les informations recueillies par Forbidden Stories et Amnesty International. Face à ces faits, l'exécutif a décidé de rester assez prudent publiquement, voire même de minimiser la portée du dossier en interne. "C’est une affaire de pieds nickelés, ce n’est pas le Watergate", a indiqué notamment un conseiller de l'exécutif, auprès du journal Le Monde, jeudi 29 juillet.

Selon nos confrères, avant les vacances estivales du gouvernement, le mot d'ordre a été passé de ne pas alimenter ce scandale Pegasus. Dans la garde rapprochée d'Emmanuel Macron, certains membres renverraient alors aux démentis émis par Israël ou encore le Maroc, des pays au centre des accusations. D'autres jugent également que ce phénomène d'espionnage est habituel en matière de politique internationale : "Les écoutes téléphoniques ont toujours existé, il n’y a pas que les Marocains qui s’y prêtent. J’ai plus peur des géants du numérique que d’un État étranger, ils ont plus d’influence, quand on voit leur valorisation boursière", a affirmé un second conseiller de l'exécutif au Monde.

Lors du conseil des ministres du mercredi 28 juillet, le président (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Mette-Marit de Norvège en deuil : son fidèle compagnon est mort
Emmanuel Macron : pourquoi il prend moins de vacances que ses prédécesseurs
Rachida Dati "touchée" par Marine Le Pen : cette discussion à bâtons rompus
Diana manipulée : son confesseur Martin Bashir a touché une jolie prime...
Camille Gottlieb « un cœur à prendre » : elle s’amuse de son célibat !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles