Affaire Pegasus : la FI espionnée par le Maroc, Jean-Luc Mélenchon veut une "réplique" contre Israël

·1 min de lecture

On a appris le 19 juillet dernier qu'en France, 1000 numéros de téléphones (de journalistes, politiques et chef d'entreprises) avaient été "sélectionnés pour une éventuelle mise sous surveillance" par un service de sécurité marocain, comme le rapporte nos confrères du Monde, en faisant usage du logiciel d’espionnage numérique Pegasus, fabriqué par la société israélienne NSO.

Outre Eric Zemmour et Edwy Plenel, le président Emmanuel Macron figurerait sur la liste des espionnés. Tout comme Adrien Quatennens, le bras droit de Jean-Luc Mélenchon, au sein de la France Insoumise. Sur Twitter, le chef de file des Insoumis a pointé du doigt le gouvernement israélien et l’ancien ambassadeur de France en Israël Gerard Araud (en poste de 2003-2006 et qui conseille NSO).

Sur la Toile, l'homme d'extrême gauche a écrit : "

A. Quatennens, coordinateur du mouvement insoumis, espionné dans ses contacts avec toute la FI... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles