Affaire Patrick Poivre d'Arvor : pourquoi deux nouvelles enquêtes sont-elles ouvertes ?

·1 min de lecture

"Je me suis sentie acculée et prise de court (...) Je n'ai pas eu le temps de me poser 10 000 questions, ça a été ultra rapide". C'est ce qu'a raconté Amandine Cornette de Saint Cyr sur le plateau de C à vous, le 15 décembre dernier. Écrivain, elle dit avoir été agressée sexuellement par Patrick Poivre d'Arvor, en marge du Festival de Cannes, en 1985, alors qu'elle avait 23 ans.

Elle qui a porté plainte la semaine dernière, le 9 décembre, a de fait déclenché l'ouverture d'une enquête préliminaire, ce jeudi, désormais automatisée au parquet de Nanterre. Elle a été confiée à la BRDP, brigade de répression de la délinquance contre la personne, qui devra "effectuer des vérifications sur les faits avant de déterminer s'ils sont prescrits ou pas".

À lire également

Claire Chazal sur l’affaire PPDA : "Il aime convaincre, mais pas forcer"

Une démarche saluée par l'avocate d'Amandine Cornette de Saint Cyr, Laure Heinich, qui a déclaré à l'AFP : "

Ma cliente reçoit comme l'expression d'une considération cette ouvert... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles