Affaire Patrick Poivre d’Arvor : “Une femme n'a aucun intérêt à dénoncer des violences sexuelles contre quelqu'un d'aussi puissant et célèbre” témo...

Capture France 5

En 2021, Florence Porcel est la première à porter plainte contre Patrick Poivre d’Arvor . Elle accuse le journaliste de TF1 de l'avoir violé à deux reprises entre 2004 et 2009. Ce dernier porte plainte ensuite contre elle pour "dénonciation calomnieuse".
Depuis, une vingtaine de femmes lui ont emboîté le pas et one été entendues dans l'enquête préliminaire et une dizaine d'autres plaintes sont déposées.

Invitée ce soir dans l’émission C à vous sur France 5 pour la sortie de son livre, “Honte”, la jeune femme tient à rétablir certaines vérités et explique : “On n'a rien à gagner à dénoncer des violences sexuelles contre un homme aussi puissant, aussi célèbre et qui a été aussi apprécié des Français comme l'est Patrick Poivre d'Arvor”. Elle ajoute : “On a tout à perdre. J'ai tout perdu ma dignité, mon honneur, ma carrière, une partie de mes revenus, une partie de ma liberté”.

Accusées en effet d’être manipulatrices, menteuses ou encore hystériques par le journaliste, ex vedette du 20h de TF1, les accusatrices de Patrick Poivre d’Arvor vivent des moments difficiles. Et pour cause. Le 25 juin 2021, le parquet de Nanterre prononce un classement sans suite du dossier, majoritairement pour prescription. La plainte de Patrick Poivre d’Arvor contre Florence Porcel est elle aussi classée sans suite.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi