Affaire Péchier: l'anesthésiste de Besançon soupçonné de huit nouveaux cas d'empoisonnement

Photo du Docteur Frédéric Péchier le 29 mars 2017 à Besançon -  - Sébastien Bozon - AFP
Photo du Docteur Frédéric Péchier le 29 mars 2017 à Besançon - - Sébastien Bozon - AFP

Le médecin anesthésiste Frédéric Péchier, déjà mis en examen à Besançon pour 24 empoisonnements qu'il a toujours niés, est soupçonné de huit nouveaux cas d'empoisonnement potentiels de patients à Besançon, dont quatre mortels, a annoncé mardi le procureur de la République Etienne Manteaux.

Le procureur de Besançon a versé en septembre ces huit nouveaux cas au dossier d'instruction ouvert en 2017. "La juge d'instruction est donc désormais saisie d'un total de 32 cas d'empoisonnement potentiels, dont 13 mortels", survenus en cours d'opérations dans deux cliniques privées de Besançon entre 2008 et 2016, relève-t-il.

L'information judiciaire ouverte dans ce dossier depuis cinq années devrait s'achever en janvier prochain, a précisé Etienne Manteaux. Le parquet ne devrait plus saisir le juge pour de nouveaux cas, tous ayant été analysés selon le représentant du ministère public.

Article original publié sur BFMTV.com