Affaire Olivier Duhamel : Élisabeth Guigou était dans une "position difficile", relève la présidente de l’association Face à l’Inceste

franceinfo
·1 min de lecture

Isabelle Aubry, présidente de l’association Face à l’Inceste et auteure de L’inceste, 36 questions-réponses incontournables, publié chez Dunod en 2017, a déclaré jeudi 14 janvier sur franceinfo comprendre qu'Élisabeth Guigou "soit dans une position difficile vis-à-vis des différents acteurs de la protection de l'enfance pour mener sereinement ces travaux". L'ancienne ministre socialiste qui présidait la Commission indépendante sur l'inceste mise en place il y a tout juste un mois a démissionné de son poste. Elle a été pendant des années une proche d'Olivier Duhamel. Le politologue est accusé dans un livre signé par sa belle-fille Camille Kouchner d'avoir abusé de son frère lorsqu'il était adolescent.

Élisabeth Guigou affirme qu'elle n'était pas au courant de ces agissements Comprenez-vous sa décision ?

Isabelle Aubry : Oui, c'est possible qu'elle n'ait pas été au courant. En tant que présidente d'une commission sur l'inceste et les violences et la pédocriminalité, je comprends qu'elle soit dans une position difficile vis-à-vis des différents acteurs de la protection de l'enfance pour mener sereinement ces travaux. C'est compliqué, d'autant qu'une enquête (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi