Affaire Nordahl Lelandais : la juge a terminé son enquête

·1 min de lecture

L'ancien militaire pourrait être jugé d'ici la fin de l'année pour l'enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys, disparue en août 2017 à Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Trois ans et demi après la mort de la petite Maëlys, la juge d'instruction en charge du dossier a bouclé son enquête. Ce jeudi 18 février, elle a rendu une ordonnance de soit communiqué au parquet aux fins de règlement, ce qui signifie que ses investigations sont terminées. Le parquet dispose désormais d'un mois pour analyser le dossier et transmettre ses réquisitions sur les suites qu'il entend donner à la procédure. Les autres parties peuvent également formuler des demandes d'actes supplémentaires.Dans ce dossier, Nordahl Lelandais est également mis examen pour des agressions sexuelles commises sur deux de ses petites-cousines, l'une âgée de quatre ans, l'autre de six ans, au cours de l'année 2017.Si aucune demande n'est déposée par les parties civiles ou par la défense, cela signifie que l'affaire pourrait être jugée d'ici la fin de l'année à la cour d'assises de l'Isère. Ce qui constituerait un deuxième procès dans l'année pour Nordahl Lelandais puisqu'un premier doit se tenir du 3 au 14 mai 2021 pour le meurtre d'Arthur Noyer. Ce caporal de 24 ans avait disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 à Chambéry (Savoie), après une soirée en boîte de nuit. Nordahl Lelandais a fini par reconnaître l'avoir pris en stop. Pendant le trajet, selon ses aveux, une bagarre aurait opposé les deux jeunes hommes...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Affaire Griveaux : les zones d'ombre du trio Pavlenski-Taddeo-Branco

Affaire Didier Lemaire : "Un bon laïque est un laïque mort"

De l'affaire Duhamel à la démission du directeur de Sciences Po : portrait de l’oligarchie

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Affaire Duhamel : le directeur de Sciences Po Frédéric Mion démissionne