Affaire Noël Le Graët : l’ancien président de la FFF veut poursuivre Amélie Oudéa-Castéra en diffamation

À l’issue du Comex organisé ce mardi à la Fédération française de football, Noël Le Graët, 81 ans, a démissionné de son poste de président de l’instance. Il avait été poussé vers la sortie par plusieurs membres du comité, et c’est l’actuel vice-président de la FFF, Philippe Diallo, qui va assurer l’intérim jusqu’en juin 2023. Cette décision a été saluée par la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, qui a indiqué que Noël Le Graët a pris « la bonne décision pour la FFF et pour lui-même ». Quelques heures après l’annonce de cette démission, le désormais ex-président de la FFF a été nommé pour diriger le bureau parisien de la Fifa par Gianni Infantino.

Mais le dirigeant originaire de Guingamp compte dorénavant attaquer en justice la ministre. Ce mardi, son avocat, Thierry Marembert, a fait des révélations chocs sur le plateau de France 5 dans l’émission C à vous. « Nous allons la poursuivre en diffamation devant la Cour de justice de la République », a-t-il affirmé. Il accuse notamment la ministre d’avoir « menti » sur le contenu du rapport d’audit de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche.

À lire aussi FFF : les avocats de Noël Le Graët dénoncent un pré-rapport d'audit « aux allures de réquisitoire »

Selon ce rapport, rendu le 15 février dernier, mais jamais publié dans sa version intégrale, la gestion du dirigeant de 81 ans était pointée du doigt. Il y était inscrit que ce dernier « ne disposait plus de la légitimité nécessaire pour ...


Lire la suite sur LeJDD