Affaire Noël Le Graët : une enquête a été ouverte pour harcèlement moral et sexuel

© Christophe Ena/AP/Sipa

Le président de la Fédération française de Football, Noël Le Graët dans le viseur de la justice. La semaine dernière, le responsable a accepté de se mettre en retrait de ses fonctions , le temps que l’audit diligenté par la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, ne livre ses conclusions. Il est depuis remplacé par Philippe Diallo  à la tête de la Fédération. Alors que les conclusions de cet audit n’ont pas encore réalisées, l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR) a tout de même émis un signalement au procureur de la République de Paris , en vertu de l’article 40. Dans la foulée, une enquête a été ouverte pour harcèlement moral et sexuel a indiqué mardi le parquet de Paris, sollicité par l’AFP. L'enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Ce signalement a été effectué après le témoignage de Sonia Souid, agente de plusieurs joueurs internationaux français, recueilli par l’IGESR, selon le quotidien Le Monde . Sonia Souid a publiquement dénoncé la semaine dernière, auprès du quotidien L'Équipe et sur RMC, le comportement jugé sexiste de celui qui préside la FFF depuis 2011. « Il m'a dit en tête-à-tête, dans son appartement, très clairement, que si je voulais qu'il m'aide, il fallait passer à la casserole », a-t-elle affirmé.

Un comportement présumé sexiste et inapproprié

Évoquant ses rapports professionnels passés avec le patron du football français, elle explique avoir eu le sentiment « qu...


Lire la suite sur LeJDD