Affaire Navalny : la Russie se dit "déçue" par les sanctions européennes

·1 min de lecture

Le ministère russe des Affaires étrangères s'est dit déçu par l'Union européenne. Les 27 ont décidé lundi de sanctionner quatre hauts fonctionnaires russes responsables du traitement infligé à l'opposant russe Alexei Navalny et de la répression contre ses partisans.

Le ministère russe des Affaires étrangères s'est dit déçu de la décision de l'Union européenne de sanctionner quatre hauts fonctionnaires russes responsables du traitement infligé à l'opposant russe Alexei Navalny et de la répression contre ses partisans. "La décision adoptée par le Conseil des affaires étrangères le 22 février courant sous un prétexte alambiqué pour préparer de nouvelles sanctions illégales et unilatérales contre des citoyens russes est décevante", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Un "accord politique" pour sanctionner quatre hauts fonctionnaires russes

Lundi, les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont décidé lundi de sanctionner quatre hauts fonctionnaires russes responsables du traitement infligé à l'opposant russe Alexei Navalny et de la répression contre ses partisans. Un "accord politique" a été trouvé pour utiliser pour la première fois le nouveau régime de sanctions pour les droits de l'homme afin de sanctionner quatre hauts fonctionnaires russes impliqués dans l'emprisonnement de Navalny et dans la répression contre les manifestations de ses partisans, ont précisé les diplomates. Aucun oligarque ne devrait être concerné, selon eux.

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :