Affaire Murdaugh : accusé d’avoir organisé son propre meurtre, le père présenté au juge

·2 min de lecture

Alex Murdaugh a été présenté jeudi à un juge américain. Il est accusé d’avoir engagé un homme – son dealer personnel – pour le tuer afin de permettre à son fils de toucher les 10 millions de dollars de son assurance vie.

Alex Murdaugh espérait se faire tuer pour permettre à son fils de toucher l’argent de son assurance vie. Jeudi, cet éminent et puissant avocat de Caroline du Sud, a été présenté à un juge pour fraude. Alex Murdaugh avait été hospitalisé le 4 septembre après avoir reçu une balle dans la tête. L’enquête a révélé qu’il avait en fait embauché un proche – son dealer personnel – pour lui tirer dessus. Il aurait dû mourir suite à cette attaque, permettant ainsi à son garçon de recevoir 10 millions de dollars d’argent de son assurance. Mais il a survécu et a rapidement été soupçonné. Les autorités disent qu’Alex Murdaugh a orchestré ce plan macabre, fournissant à Curtis Eddie Smith, 61 ans, l'arme à feu qui a été utilisée pour lui tirer dessus. Après son attaque par balle, il avait expliqué à la police avoir été visé alors qu’il changeait ses pneus devant chez lui. Il avait été jusqu’à crever ses propres roues pour confirmer son récit. Jeudi, le juge a décidé de fixer sa caution à 20 000 dollars.

L'avocat d’Alex Murdaugh, Dick Harpootlian, a fait valoir que son client avait beaucoup souffert depuis l'incident du 4 septembre et a affirmé qu’il essayait à présent de se racheter, indique le «Daily Beast». «Ce n’est pas un danger pour la communauté. Il n'est qu'un danger pour lui-même», a déclaré Dick Harpootlian, confirmant que son client avait bien élaboré son plan pour mourir. Alors que le bureau du procureur général de Caroline du Sud a demandé qu’Alex Murdaugh soit équipé d'un dispositif de surveillance GPS dans le cadre de sa remise en liberté sous caution, le juge a rejeté la demande et a autorisé l’accusé à retourner dans son centre de désintoxication, situé hors de l'État. Après on hospitalisation, Alex Murdaugh avait(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles