Affaire Mila : le compte Instagram de la jeune femme un temps suspendu

·1 min de lecture
Le procès de 13 des cyberharceleurs de Mila a été renvoyé au 21 juin pour l'examen du dossier sur le fond.
Le procès de 13 des cyberharceleurs de Mila a été renvoyé au 21 juin pour l'examen du dossier sur le fond.

Menacée de mort, harcelée sur les réseaux sociaux, et maintenant bâillonnée ? Mila, la jeune femme de 18 ans qui avait fait polémique sur Instagram début 2020 en critiquant l'islam, puis sur TikTok en novembre dernier, a vu son compte Instagram supprimé ce lundi 7 juin. C'est elle-même qui l'a annoncé sur Twitter, estimant être victime de « signalements de masse ». « Je suis dépitée, ma communauté Instagram était tout ce qui pouvait m'égayer un peu en ces temps compliqués. »

Elle a finalement pu récupérer son compte (qui est anonyme et dispose de près de 14 000 abonnés) en début d'après-midi ce lundi et en a informé les internautes sur Twitter.

Depuis la première polémique, Mila est victime de menaces de mort et d'injures au quotidien. Elle a été évincée de deux lycées ? dont un établissement militaire ? en un an et vit aujourd'hui recluse chez ses parents.

Mila face à ses cyberharceleurs

En début d'année, la jeune femme a accordé un entretien au Point. « Le Covid a presque été une source de réconfort. Tout le monde est aujourd'hui dans le même bateau que moi », avait-elle expliqué au sujet du confinement et des restrictions sanitaires. « Moi, ça fait un an que j'ai perdu ma vie. » Sur les réseaux sociaux, elle est constamment insultée et humiliée.

À LIRE AUSSIAffaire Mila : « Elle avait mal parlé de Dieu, j'ai écrit ça pour me défouler »

Le 21 juin ? l'examen de fond de l'affaire a été renvoyé à cette date ?, Mila fera face à 13 personnes jugées pour l [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles