Affaire Michel Zecler : le tacle de Darmanin face aux critiques des sportifs

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Le ministre de l'Intérieur avait déjà regretté l'absence de réaction de la part de « footballeurs millionnaires » face aux violences subies par les forces de l'ordre lors de la manifestation du 28 novembre contre l'article 24 de la loi sur la sécurité globale.
Le ministre de l'Intérieur avait déjà regretté l'absence de réaction de la part de « footballeurs millionnaires » face aux violences subies par les forces de l'ordre lors de la manifestation du 28 novembre contre l'article 24 de la loi sur la sécurité globale.

Kylian Mbappé, Antoine Griezmann? nombreux sont les grands sportifs français qui n'ont pas hésité à s'exprimer après le passage à tabac du producteur Michel Zecler par trois policiers, fin novembre. Le sujet des violences policières est un des dossiers brûlants sur lequel le gouvernement se penche depuis plusieurs semaines. Et sur lequel les champions du monde se sont exprimés. Des réactions qui ont à leur tour fait réagir Gérald Darmanin, sur RTL, jeudi 3 décembre au matin.

Interrogé sur les propos de Kylian Mbappé et Antoine Griezmann, le ministre de l'Intérieur a dénoncé la « dignité sélective » des deux sportifs, évoquant que les forces de l'ordre sont elles aussi victimes de violences sans recevoir systématiquement un large soutien. Gérald Darmanin a rappelé dans un premier temps qu'il condamnait avec la plus grande fermeté les violences policières commises à l'encontre du producteur Michel Zecler, et qu'il avait demandé la révocation des agents de police impliqués dans l'affaire.

Une absence de réaction de « footballeurs millionnaires » qui étonne Darmanin

Avant de dénoncer indirectement les propos des deux footballeurs : « En même temps, oui je trouve que certains ont la dignité sélective. On peut aussi être particulièrement blessé [?] lorsqu'on voit une commissaire de police qui doit désormais porter une attelle en fer à la place de son bras parce qu'elle a pris un pavé alors qu'elle essayait de secourir des personnes, qu'un major de 50 ans a été [...] Lire la suite