Affaire Mia : sa mère mise en examen pour enlèvement de mineur en bande organisée

·1 min de lecture

La mère de Mia, retrouvée dimanche dernier après plus de cinq jours de cavale avec sa fille, dont elle avait planifié l'enlèvement, a été mise en examen, vendredi, a annoncé le procureur de la République de Nancy, François Pérain.

La mère de la petite Mia, qui avait commandité l'enlèvement de sa fille de 8 ans dont elle n'avait plus la garde, a été mise en examen vendredi pour "enlèvement de mineur en bande organisée", a annoncé le procureur de la République de Nancy, François Pérain.

"Elle a souhaité assumer son acte"

Lola Montemaggi, 28 ans, avait été retrouvée dimanche avec sa fille après plus de cinq jours de cavale, dans un squat dans le canton de Vaud en Suisse. Elle a été extradée vendredi en fin de matinée et entendue par un juge d'instruction en début de soirée. "Elle a souhaité assumer son acte, le légitimer et le justifier", a précisé François Pérain.

Mia, 8 ans, a été enlevée sans violence le 13 avril dans les Vosges, par plusieurs hommes, à la demande de sa mère, qui n'avait plus le droit de la voir seule ni de lui parler au téléphone. Se revendiquant de la mouvance anti-système, les ravisseurs s'étaient fait passer pour des professionnels de la protection de l'enfance, avec des papiers falsifiés à en-tête du ministère de la Justice, et avaient réussi à emmener la petite fille, hébergée chez sa grand-mère maternelle à une trentaine de kilomètres d'Epinal.

La procédure d'Alerte enlèvement avait été déclenchée. Les deux hommes avaient été interpellés un ou deux jours plus tard.

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :