Affaire McKinsey : «C'est normal que la justice fasse son travail», dit Emmanuel Macron

© Michel Euler / POOL / AFP

Mis en cause dans deux informations judiciaires ouvertes par le parquet national financier concernant les campagnes présidentielles de 2017 et 2022, le président Emmanuel Macron s'est défendu ce vendredi, lors d'un déplacement en Côte d'Or. Le chef de l'État a d'abord assuré croire ne pas être au "cœur de l'enquête" du PNF sur l'intervention des cabinets de conseil dans les deux dernières campagnes, jugeant "normal que la justice fasse son travail".

La justice "va faire justement la lumière sur ce sujet"

"Je ne crains rien et (...) je crois que le cœur de l'enquête n'est pas votre serviteur", a affirmé le président devant des journalistes, en marge d'un déplacement à Dijon . "J'ai appris comme vous par la presse qu'il y avait des associations et des élus qui avaient décidé de saisir la justice, c'est normal que la justice fasse son travail, elle le fait librement, elle va faire justement la lumière sur ce sujet", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le résident a estimé vendredi que le retour à l'hôpital des soignants non vaccinés contre le Covid-19 devait être une décision "scientifiquement établie", "pas un choix politique".

>> Plus d'informations à suivre...


Lire la suite sur Europe1