Affaire Margaux Pinot : Alain Schmitt rejugé en appel, le verdict tombe enfin

C'est une affaire qui a choqué l'opinion publique et qui a bouleversé le petit monde du judo français. Le 30 novembre dernier, on apprenait qu'une violente dispute conjugale avait éclaté entre la championne olympique Margaux Pinot et son compagnon, qui était également son entraîneur, Alain Schmitt. C'est au domicile de la jeune femme de 28 ans, situé au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), que les deux ex amants s'empoignent violemment, jusqu'à réveiller leurs voisins. Après intervention de la police, l'ancien judoka de 38 ans est placé en garde à vue et les deux sportifs vont opposer des versions très différentes de l'histoire à la justice.

Après des prises de positions d'autres sportifs ainsi que de la ministre des sports de l'époque (Roxana Maracineanu), le tribunal correctionnel de Bobigny a finalement décidé de relaxer Alain Schmitt, faute de preuve dans un premier temps. Sauf que l'affaire est relancée en avril dernier lorsque le parquet de Bobigny fait appel et l'entraîneur est rejugé une seconde fois par la cour d'appel de Paris. Ce dernier vient de rendre sa décision et a décidé de le relaxer une seconde fois de faits de violences conjugales sur son ancienne compagne.

C'était beaucoup d'attente, beaucoup de doutes, beaucoup de paroles à encaisser...

Un véritable soulagement pour Alain Schmitt qui s'est exprimé...

Lire la suite


À lire aussi

Margaux Pinot : 5 mois après, la judokate recroise Alain Schmitt et évoque enfin l'affaire qui les oppose
Alain Schmitt rejugé face à Margaux Pinot : retrouvailles des ex... de nouveaux éléments troublants révélés
Affaire Margaux Pinot : Alain Schmitt évoque leur relation destructrice et violente

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles