Affaire Makila/Mulegwa en RDC: le procès suspendu en attendant la décision du juge d’appel

·1 min de lecture

En République démocratique du Congo, le procès opposant le sénateur et ancien vice-Premier ministre en charge des Transports José Makila Sumanda au correspondant de RFI, Pascal Mulegwa, a été suspendu en attendant la décision d'un juge d'appel concernant celui interjeté par M. Mulegwa.

Le Tribunal de paix de Kinshasa-Ngaliema a décidé ce mardi 29 décembre de sursoir le procès opposant le sénateur et ancien vice-Premier ministre en charge des Transports José Makila Sumanda au correspondant de RFI Pascal Mulegwa.

Le 20 septembre, le journaliste avait rendu compte sur l'antenne et sur le site de RFI d'un rapport de l’Observatoire de la Dépense publique qui accusait le sénateur José Makila d'avoir détourné de l'argent pour financer sa campagne électorale.

La décision de surséance prise par le Tribunal est motivée par l’appel interjeté par Pascal Mulegwa. Le procès ne pourra donc reprendre qu’après la décision du juge d’appel.

La partie civile, José Makila, était assistée d’un collectif de cinq avocats dirigé par Maître Willy Ngashi Ngashi, avocat au barreau de Kinshasa Gombe.

Pascal Mulegwa était, lui, assisté par un collectif de six avocats dirigé par le Bâtonnier Edouard Mukendi, avocat au barreau de la Gombe.

► Communiqué du 22 décembre: RFI soutient son correspondant Pascal Mulegwa poursuivi en diffamation