Affaire Magali Blandin: le suicide de son mari, principal suspect, "n'a pas d'incidence sur l'enquête"

·2 min de lecture
Une enquête en disparition inquiétante a été ouverte pour retrouver la trace de Magali Blandin.  - BFMTV
Une enquête en disparition inquiétante a été ouverte pour retrouver la trace de Magali Blandin. - BFMTV

En détention provisoire depuis le mois de mars, le mari de Magali Blandin s'est suicidé dans la nuit de dimanche à lundi, a révélé Le Parisien. L'homme de 45 ans avait avoué avoir tué son épouse, la mère de leurs quatre enfants, en février dernier. Sa mort a-t-elle un impact sur l'enquête toujours en cours?

"Cela n'a aucune incidence sur la procédure", commente à BFMTV.com Me Antoine Ory, l'avocat d'un des Géorgiens mis en examen dans ce dossier.

En effet, si Jérôme Gaillard était considéré comme le principal suspect, d'autres personnes sont encore soupçonnées d'avoir joué un rôle, plus ou moins ténu, dans cette disparition. Les parents de Jérôme Gaillard ainsi que des proches de la communauté géorgienne sont toujours mis en examen.

Le chantage des Géorgiens

Deux hommes et une femme de la communauté géorgienne sont suspectés d'une tentative d'extorsion de fonds auprès de Jérôme Gaillard. Après avoir déjà reçu 20.000 euros de sa part, "certains Géorgiens, disposant d'un enregistrement du mari où il déclarait son intention de tuer sa femme, ont exercé sur lui un chantage en l'invitant à leur remettre 15.000 euros en échange de leur silence", a expliqué le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, en mars dernier.

"Mon client réfute avec été contacté pour un contrat de tuer", souligne Me Ory qui défend l'un d'entre eux.

Et d'ajouter: "Il est rattaché à un dossier bien plus grand que lui. Il ne faut pas lui donner un rôle plus important que celui qu'il a eu."

876450610001_6279797797001

L'aide financière des parents

Par ailleurs, le rôle des parents de Jérôme Gaillard est encore en jeu. Actuellement incarcérés et mis en examen pour "tentative de complicité de meurtre par conjoint" et "complicité de meurtre par conjoint", ils ont reconnu avoir aidé leur fils dans son projet criminel. Sa mère, Monique Gaillard, a déclaré avoir versé de l'argent à son fils pour l'aider financièrement, tout en sachant que cette somme pourrait servir à mettre à exécution son projet criminel.

Le corps de Magali Blandin a été retrouvé en mars dans un bois à quelques kilomètres du domicile de Jérôme Gaillard qu'elle avait quitté en septembre 2020. C'est lui qui a indiqué où il avait enterré le corps de la mère de leurs quatre enfants âgés au moment des faits de 4, 7, 12 et 14 ans.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles