Affaire Maëlys: l'avocat de Nordahl Lelandais réclame l'annulation de sa seconde expertise psychiatrique

Ambre Lepoivre
·2 min de lecture
Nordahl Lelandais est mis en examen pour le meurtre de Maëlys de Arujo. - BFMTV
Nordahl Lelandais est mis en examen pour le meurtre de Maëlys de Arujo. - BFMTV

La seconde expertise psychiatrique de Nordahl Lelandais sera-t-elle annulée? C'est en tout cas la demande formulée par son avocat, Me Alain Jakubowicz, et qui a été débattue mercredi devant la chambre de l'instruction de Grenoble. Demandée par la défense elle-même au mois de novembre, l'expertise est désormais contestée par cette même partie.

Me Jakubowicz reproche à l'un des deux experts de ne pas répondre à l'obligation de neutralité pour avoir participé, en 2018, à l'émission "C dans l'air" intitulée "Nordahl Lelandais: les aveux d'un tueur en série?", rapporte Le Progrès. La veille de cette diffusion, l'ancien maître-chien avait reconnu avoir donné accidentellement la mort à Arthur Noyer - une affaire pour laquelle il est jugé aux assises à partir du 3 mai prochain.

"Penchants pédophiles"

L'avocat des parents de Maëlys de Araujo demande au contraire que cette expertise soit maintenue dans le dossier d'instruction afin que "la cour d'assises puisse, le moment venu, disposer de tous les éléments lui permettant d'apprécier la personnalité de Lelandais: penchants pédophiles, risques de nouveaux passages à l'acte et de récidive, dangerosité criminologique, tout devra être mis sur la table", explique Me Fabien Rajon à nos confrères.

Il précise que la dernière expertise corrobore les conclusions du premier rapport sur les "tendances pédophiles" du mis en cause.

"Je comprends que ce rapport puisse gêner la défense", concède-t-il à France Bleu Grenoble.

Décision le 27 avril

L'avocat général a requis le rejet de la demande de la défense devant la chambre de l'instruction qui rendra sa décision le 27 avril. Pour l'heure, la date du procès pour le meurtre de la petite Maëlys en 2017 n'est pas encore fixée. Le 19 mars, le parquet de Grenoble a requis le renvoi de Nordahl Lelandais devant la cour d'assises de l'Isère pour "meurtre" précédé de "l'enlèvement/séquestration de la mineure de (moins de) 15 ans".

Maëlys De Araujo, 8 ans, avait disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017 lors d'un mariage dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Rapidement suspecté, Nordahl Lelandais avouera, six mois après sa mise en examen, avoir tué "involontairement" la petite fille. L'homme est par ailleurs accusé d'agressions sexuelles sur deux de ses petites cousines mineures et d'enregistrement d'images pédopornographiques.

Article original publié sur BFMTV.com