Affaire Maëlys : la dernière expertise psychiatrique de Nordahl Lelandais maintenue

Source AFP
·1 min de lecture
Mémorial de la petite Maëlys, au Pont-de-Beauvoisin, près de Chambéry, le 15 février 2018.
Mémorial de la petite Maëlys, au Pont-de-Beauvoisin, près de Chambéry, le 15 février 2018.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble a rejeté mardi 27 avril 2021 une requête en nullité d'une expertise psychiatrique de Nordahl Lelandais dans le dossier sur le meurtre de la petite Maëlys en 2017, a annoncé le parquet. Cette décision intervient à moins d'une semaine du début du procès de Nordahl Lelandais dans une autre affaire, le meurtre du militaire Arthur Noyer, mort en avril 2017 près de Chambéry. Il doit avoir lieu du 3 au 12 mai 2021 devant la cour d'assises de la Savoie.

Conférence de presse de l'avocat d'Alain Jakubowicz, l'avocat de Nordahl Lelandais dans le cadre de l'affaire de la disparition de Maëlys, à Pont de beauvoisin le 14 février 2018. © ALLILI MOURAD/SIPA / SIPADans la requête rejetée, maître Alain Jakubowicz, l'avocat de Nordahl Lelandais, contestait l'impartialité d'un expert saisi pour mener la dernière expertise psychiatrique de son client. Expertise qui avait été réalisée à la demande de l'avocat, après le feu vert accordé le 26 novembre 2020 par la chambre de l'instruction, passant outre le refus des deux juges d'instruction chargés du dossier. Selon maître Jakubowicz, le psychiatre en question, Paul Bensussan, aurait dû se déclarer incompétent à intervenir dans le cadre de cette expertise en raison de sa participation, le 30 mars 2018 sur France 5, à une émission de C dans l'air consacrée à son client, après que celui-ci avait avoué les « coups mortels » portés à Arthur Noyer.

À LIRE AUSSIThomas Rauschko [...] Lire la suite