Affaire Ménès : "Embrasser quelqu'un de force est une agression sexuelle", rappelle le ministère de l'Intérieur

·1 min de lecture

"Embrasser quelqu'un de force/par surprise, lui 'attraper les fesses'... Sur un plateau TV" est une "agression sexuelle punie par la loi", a rappelé lundi Camille Chaize, porte-parole du ministère de l'Intérieur, en allusion au chroniqueur de Canal + Pierre Ménès. Le chroniqueur vedette de Canal +, qui n'est pas cité nommément par le tweet de Camille Chaize, est mis en cause depuis la sortie du documentaire "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste".

Canal + accusé d'avoir censuré un documentaire sur le sexisme dans le journalisme sportif

"Embrasser quelqu'un de force/par surprise, lui 'attraper les fesses'... sur un plateau TV, dans les transports, au travail, quel que soit le contexte, il s'agit d'une agression sexuelle punie par la loi", a tweeté Camille Chaize sur son compte de porte-parole, en assortissant son message des hashtags "JeNeSuisPasUneSalope" et ne"RienLaisserPasser". Dans le tweet également un encart qui rappelle : "Agression sexuelle punie de 5 ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende". 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Canal+ était accusée lundi d'avoir censuré un documentaire sur le sexisme dans le ...


Lire la suite sur Europe1