Affaire Lola: Friha, sœur de la suspecte Dahbia B., placée en centre de rétention en vue de son expulsion

L'une des sœurs de la principale suspecte dans le meurtre de Lola devrait être expulsée vers l'Algérie pour "absence de titre de séjour" en France.

Friha B., la sœur aînée de la principale suspecte dans le meurtre de la petite Lola, a été placée en centre de rétention administrative le 19 octobre dernier en vue d'une expulsion vers l'Algérie, a appris BFMTV de source proche du dossier, confirmant une information de France info. La jeune femme de 26 ans a été arrêtée pour "absence de titre de séjour" peu de temps après sa garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de la collégienne dont elle est ressortie sans poursuite.

Cette habitante du 19è arrondissement de Paris résidait dans le même immeuble que Lola, 12 ans, et hébergeait dans son appartement sa sœur Dahbia B. C'est chez elle que la collégienne a été tuée le 15 octobre, avant que son corps ne soit retrouvé dans une malle devant l'immeuble.

Sa sœur, Dahbia B., une Algérienne de 24 ans, était quant à elle sous le coup d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF) au moment des faits. Soupçonnée d'avoir violé, torturé et tué la collégienne de 12 ans, elle est actuellement en détention provisoire.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO -