Affaire des lingots en or de Puteaux : cinq proches de la maire mises en examen

Pixabay

Après la mère, le fils, la fille, le gendre... Cinq personnes ont récemment été mises en examen dans l'affaire des "102 lingots d'or" de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de la très cossue ville de Puteaux, à l'ouest de Paris, soupçonnée d'avoir transmis des fonds non déclarés à sa fille. L'ancienne députée et maire LR, qui conteste les faits, est mise en examen dans ce dossier depuis décembre 2020 pour blanchiment de fraude fiscale aggravée et placée sous contrôle judiciaire. Les nouvelles mises en examen, prononcées entre avril et août dernier, visent ses enfants, Vincent Franchi et Emilie Franchi, et son gendre, Vincent Laviec. Elles concernent également Didier Ben Sadoun, gestionnaire de comptes au moment des faits, et Olivier Ben Sadoun, ex-directeur sportif à la mairie de Puteaux.

Tous sont soupçonnés de blanchiment de fraude fiscale, certains avec circonstances aggravantes comme la bande organisée, ont indiqué des sources proches du dossier à l'AFP, ce qu'a confirmé le parquet de Nanterre. Emilie Franchi et son mari Vincent Laviec ont également été mis en examen, en avril, pour fraude fiscale commise autour des années 2010. Est notamment reproché à Mme Ceccaldi-Raynaud d'avoir transféré à sa fille des fonds non déclarés sur un compte au Luxembourg, dont 102 lingots d'or d'une valeur de deux millions d'euros à l'époque et près de 865.000 euros en liquide. Selon la maire, ces lingots provenaient d'un héritage de sa grand-mère corse. Pour Baptiste de Fresse de Monval, avocat de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le calendrier de la réforme des retraites dévoilé, bientôt la fin des indemnités chômage en cas d’abandon de poste ? Le flash éco du jour
Paris : voici les stations de métro jugées les plus anxiogènes
8 millions de faux billets de 500 euros : un énorme réseau de contrefaçons découvert en Espagne
Guerre en Ukraine : les soldats russes qui veulent se rendre peuvent appeler une hotline
Dans cet hôtel, ni eau chaude ni chauffage pour faire des économies