Affaire Liam Neeson : comment les stars gèrent les scandales

L'acteur Liam Neeson a fait scandale en évoquant un épisode raciste de son passé et doit maintenant sauver sa carrière, un défi qu'ont relevé de nombreuses célébrités avant lui, dans un monde du spectacle plus clément que celui de l'entreprise.

"Tuer" un "salopard noir". Les mots de Liam Neeson, qui faisaient référence à son état d'esprit, il y a plus de 40 ans, après le viol d'une amie par un homme noir, continuent de résonner dans le paysage médiatique, six jours après. Les excuses du comédien britannique dès le lendemain à la télévision, affirmant qu'il n'était "pas raciste", ont apaisé certains, mais d'autres ne lui concèdent rien.

Pour la réalisatrice noire Ava DuVernay, Liam Neeson est un symbole du "privilège blanc", qui amènerait l'opinion à accepter des Blancs ce que nul ne tolèrerait pour un Noir. Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes ont réclamé que ses scènes du prochain "Men In Black", soient retournées avec un autre acteur. "Ne soyez pas surpris si quelqu'un ne veut plus travailler avec vous", a réagi l'actrice Regina King, dans un entretien au quotidien The Independent, à l'origine de l'interview polémique de Liam Neeson.

"Dans un monde où tout est instantané, il faut agir plus vite qu'avant"

"Les actes sont généralement plus dommageables que les déclarations", explique Joseph Caobsky, professeur à l'université de Caroline du Nord et spécialisé dans les relations publiques. "Mais le cas Neeson est assez unique parce ce qu'il a dit était lié à sa conduite." De l'avis de plusieurs spécialistes de la gestion de crise, l'interview télévisée donnée dès le lendemain de la polémique était, malgré tout, un bon départ.

"Dans un monde où tout est instantané, il faut agir plus vite qu'avant", estime Ronn Torosian, fondateur de l'agence 5WPR, pour qui le contexte médiatique actuel rend nécessaire l'assistance d'un communiquant, ce qu'il est lui-même. "Il doit continuer à s'excuser", estime-t-il, "et dire clairement qu'il a fait une erreur plutôt que d'essayer de se défendre ou de donner du contexte à ses propos."

"Les actions portent plus que des mots", considère Steve Jaffe, de l'agence Jaffe & Company. "Il devrait rencontrer des organisations qui sont engagées dans le (...)

Lire la suite sur Culturebox.fr

Liam Neeson confie avoir eu envie de "tuer un Noir" après le viol d'une amie
Whoopi Goldberg soutient Liam Neeson : pour elle, il n'est pas raciste
Découvrez "The Seven Worlds", le clip de Ridley Scott pour une maison de cognac
La réalisatrice Agnès Varda se prépare "à dire au revoir"
Berlinale : le film en lice "Elisa y Marcela" relance le débat sur Netflix