Affaire Kulik : Willy Bardon "en phase de sortie progressive" du coma après sa tentative de suicide

franceinfo avec AFP

Toujours au service de réanimation, "son état reste critique dès lors que l'on n'est pas sorti de cette phase", a déclaré le procureur Alexandre de Bosschère.

Willy Bardon, qui a avalé "un pesticide" vendredi après l'annonce de sa condamnation à trente ans de réclusion criminelle dans l'affaire Kulik, est "en phase de sortie progressive du coma" mais dans un état toujours "critique", a indiqué samedi 7 décembre au soir le procureur de la République d'Amiens (Somme). Toujours au service de réanimation, "son état reste critique dès lors que l'on n'est pas sorti de cette phase", a déclaré Alexandre de Bosschère.

"Des effets en une dizaine de minutes"

Ce dernier a également donné des précisions sur le produit ingéré par Willy Bardon, appelé le Temik. "C'est un produit extrêmement dangereux dont la commercialisation est extrêmement réglementée sur le territoire français et européen et qui a des effets à la fois sur le système nerveux et le système cardio-vasculaire", a-t-il poursuivi. "Poison connu", le Temik "n'est normalement pas en accès pour des personnes qui ne correspondent pas à la réglementation".

Ce pesticide "a des effets en une dizaine ou une quinzaine de minutes", a précisé Alexandre de Bosschère, saluant "la rapidité d'intervention à la fois des policiers de l'escorte et des pompiers, ce qui a été décisif pour que son état ne soit pas encore plus grave".

L'enquête ouverte par le parquet doit notamment déterminer comment Willy Bardon s'en est procuré et "si c'est un (...)

Lire la suite sur Franceinfo