Affaire Kohler : une note d'Emmanuel Macron versée au dossier pour défendre son conseiller sème le trouble

franceinfo

Le président de la République, Emmanuel Macron, a-t-il interféré dans l’enquête pour prise illégale d'intérêt qui visait son secrétaire général à l’Elysée, Alexis Kohler ? Le chef de l’Etat a en tout cas écrit une lettre assurant de la probité de son ancien directeur de cabinet à Bercy, a appris franceinfo mercredi de sources concordantes, confirmant les informations de Médiapart. Cette lettre a été transmise au parquet national financier (PNF) par l’avocat d’Alexis Kholer, et sème le trouble.

Dans cette attestation, le chef de l'État assure qu'Alexis Kohler n'est jamais intervenu, au moment où il était son directeur de cabinet à Bercy, dans des dossiers liés à l'armateur italo-suisse MSC avec lequel il entretenait d'étroits liens professionnels et familiaux.

Une chronologie troublante

Mais c'est la chronologie qui interroge. Selon les informations recueillies par franceinfo, en juin 2019, un premier rapport est rédigé par le commissaire de la brigade de la répression de la délinquance économique en charge de cette enquête, et il est accablant pour Alexis Kohler. Sauf que quelques semaines plus tard, le 18 juillet, le même commissaire écrit un nouveau rapport, définitif cette fois-ci, aux conclusions diamétralement opposées. Un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi