Affaire Karachi: François Léotard va bien

·2 min de lecture

Contrairement à des rumeurs véhiculées sur son état de santé, l’ancien ministre François Léotard est bien portant et a bien prévu d’assister au procès de l’affaire dite de « Karachi » qui s’ouvre mardi à Paris. 

Depuis vendredi 15 janvier, le petit monde des affaires politico-judiciaires ne cesse de trembler. Rapportée par le magazine "Marianne", une information soufflée par « un avocat de la défense » met en doute la tenue du procès de l’affaire dite de « Karachi » qui doit se tenir dès mardi à la Cour d’appel de Paris. François Léotard serait depuis jeudi 14 janvier dans une état « fiévreux », « avec forte suspicion de Covid ». Depuis, l’ancien ministre de la Défense d’Edouard Balladur est aux abonnés absents, ce qui renforçait les doutes sur son état de santé. Heureusement, nous sommes en mesure d’affirmer qu’il est en bonne santé. « Il n’est pas du tout malade et, s’il y avait suspicion de Covid, il porterait son masque correctement », ironise un témoin qui s’est brièvement entretenu avec lui ces derniers jours. L’ancien ministre de la Défense d’Edouard Balladur compte bien se rendre à Paris et se présenter à la Cour d’Appel où il assurera lui-même sa défense. Léotard, 78 ans, aujourd’hui écrivain et retiré de la vie publique, est accusé d’avoir imposé l’intermédiaire Ziad Takieddine et ses associés dans deux contrats d’armement avec le Pakistan et l’Arabie saoudite, dans le seul but de mettre en place un circuit de rétro-commissions.

Mis en examen pour complicité d’abus de biens sociaux

Les faits remontent aux années 93-95, période pendant laquelle les Balladuriens au pouvoir se sont constitué un trésor de guerre en vue, notamment, de l’élection présidentielle de 1995. Vingt-deux ans plus tard, la commission d’instruction de la Cour de Justice de la République (CJR) — qui juge les délit commis par les ministres pendant leur mandat — a mis en examen Edouard Balladur et François Léotard pour complicité d’abus des biens ou(...)


Lire la suite sur Paris Match