Affaire Jubillar : La mystérieuse disparition de Delphine en pleine nuit enfin expliquée ?

Dans l'affaire Jubillar, les enquêteurs et la justice consacrent une grande partie de leur attention à Cédric, son mari avec qui l'infirmière de Cagnac-les-Mines était en procédure de divorce. Toutefois, l'avocat du peintre-plaquiste, maître Jean-Baptiste Alary, a une autre théorie. Dans l'édition du Nouveau Détective qui remonte au mois de janvier 2022, l'homme de loi avait présenté son idée : la compagne de l'amant de Delphine Jubillar aurait pu s'expliquer avec elle lors de la nuit fatidique du mois de décembre 2020.

L'amant de Montauban, surnom donné par Delphine Jubillar à l'homme pour qu'elle a rencontré via une application sur Internet, donnait des cours de piano. Il aurait utilisé son métier pour justifier de la présence de la jeune femme le jour où sa conjointe est rentrée chez elle à l'improviste, croisant alors la maîtresse du père de ses enfants. "Il a juré que celle-ci était son élève alors qu'ils venaient sans doute d'avoir une relation intime dans le lit conjugal. Quand elle a appris la vérité, on comprend qu'elle se soit sentie trahie, humiliée", estime l'avocat.

Découvrant alors certainement que son mari la trompe, elle a envoyé plusieurs SMS à sa rivale. L'avocat les rapporte : "La femme écrit : 'Écoute, tant que je suis dans cette maison, tu arrêtes et tu nous laisses tranquilles.' Delphine lui répond : 'Promis, je ne contacterai plus ton mari. Je vous respecte.'" Toutefois, les...

Lire la suite


À lire aussi

Affaire Jubillar : "Elle m'a réveillé en pleine nuit", la déclaration lunaire de Cédric, juste après la disparition de Delphine
Affaire Maddie McCann : 15 ans après sa disparition, un suspect enfin mis en examen !
Alizée et Maxime (Pékin Express) : Un incendie dans leur maison en pleine nuit, photos et explications

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles