Affaire Jubillar: la justice rejette la demande de remise en liberté de Cédric Jubillar

·2 min de lecture

La demande de remise en liberté déposée par les avocats du principal suspect le 24 août a été rejetée par la justice.

Cédric Jubillar va rester en prison. Selon une information de l'un de ses avocats transmise à BFMTV, la demande de remise en liberté qu'ils avaient déposé le 24 août a été rejetée ce mercredi par le juge des libertés et de la détention. Ils annoncent également leur intention de faire appel de cette décision et seront convoqués ultérieurement.

Le 18 juin dernier, Cédric Jubillar avait été mis en examen pour le meurtre de son épouse, Delphine Jubillar, et est depuis incarcéré à la maison d’arrêt de Seysses (Haute-Garonne). Il continue cependant de nier toute implication dans la disparition de sa femme, avec qui il était en procédure de divorce.

Deuxième appel rejeté

Le 23 juin dernier, quelques jours seulement après son incarcération, un premier appel avait été déposé par les avocats de Cédric Jubillar. Il avait été rejeté par la chambre d'instruction, qui estimait qu'il existait "des indices graves et concordants" au sujet d'une possible implication du mari dans la disparition de Delphine Jubillar. Les avocats avaient tout de suite décidé de faire à nouveau appel:

La Cour énonce comme une vérité la thèse selon laquelle il est impossible que Delphine Jubillar ait disparu dans d'autres conditions, c'est-à-dire dans le cadre d'une mauvaise rencontre. Nous avons exposé des pistes qui peuvent laisser penser qu'elle a rencontré un rodeur, ces pistes n'ont pas été fouillées", reprochait l'un des avocats de Cédric Jubillar, Me Alexandre Martin, à la sortie de l'audience.

Après ce deuxième revers, les avocats de Cédric Jubillar ne devraient donc pas en rester là. Ils estiment que d'autres pistes doivent être étudiées afin de trouver le coupable dans la disparition de l'infirmière de 33 ans, dont le corps n'a toujours pas été retrouvé.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles