Affaire Jubillar : Cédric maintenu en prison... à cause de son fils ?

Cédric Jubillar est sorti de sa prison temporairement pour être auditionné dans le cadre d'une énième demande de libération, lui qui est en détention provisoire pour homicide par conjoint. En effet, au mois de juin 2021, il a été incarcéré, suspecté de la mort de sa femme Delphine, disparu depuis le mois de décembre 2020. Au cours de cette séance face à la justice, avec ses avocats maîtres Alary, Franck et Martin, le peintre-plaquiste a fait une apparition surprenante avec un nouveau look de barbe, et a eu lui la surprise de voir son amie Séverine le soutenir. L'homme est derrière les barreaux depuis plus d'un an. Pourquoi la justice lui refuse-t-elle la liberté surveillée ?

Pour les avocats de Cédric Jubillar, aucune preuve formelle ne justifie la détention de leur client qui nie depuis le premier jour être impliqué dans la disparition de son épouse. Ils demandent depuis des mois que le peintre-plaquiste soit libre, à la disposition de la justice, sous bracelet électronique. : "Aujourd'hui nous plaidons devant un magistrat indépendant, hors de la bataille, avec un regard neuf et objectif. La détention provisoire, en France, c'est l'exception. Le principe, c'est la liberté. Qu'est-ce qui imposerait que cet homme soit maintenu en détention ?", a lancé Me Martin aux micros tendus avant l'audience, rapporte Actu.fr.

Pour les magistrates et le parquet de Toulouse, il est pourtant clair depuis des mois que Cédric Jubillar ne doit pas être relâché. Ils...

Lire la suite


À lire aussi

Joe Biden : Son fils Hunter au coeur d'une affaire de prostitution ? Révélations
Jack Wagner (Melrose Place) : Les causes de la mort de son fils enfin dévoilées
Boris Becker en prison : son ex femme Lily ne l'a toujours pas dit à leur fils Amadeus...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles