Affaire Jubillar : Cédric accuse un voisin de la disparition de sa femme !

BestImage
BestImage

Joueur invétéré qui dilapide tout son argent dans sa passion, Cédric Jubillar aime s'amuser, parier mais aussi (et surtout ?) provoquer. À 34 ans, le mari de celle qui a disparu depuis le mois de décembre 2020, Delphine, accumule les coups d'éclats, quel que soit le contexte. Mais il en est un qui révèle une facette manipulatrice du principal suspect dans l'affaire.

Dans Libération, l'attention est portée notamment sur sa relation avec un couple de voisins en particulier. Un ouvrier du lotissement dans lequel les Jubillar habitent est accusé d'avoir volé une "plaque de fer" dans un atelier du coin par des proches de Séverine, la nouvelle compagne de Cédric. L'homme controversé décide alors de confronter en public ce voisin, deux mois après la disparition de Delphine : "Je veux savoir où est ma femme !" Il sous-entend que la plaque en question a servi à cacher le corps introuvable de son épouse. Une dispute éclate que le présumé coupable enregistre soigneusement, fait passer à sa compagne qui la transmet au magazine spécialisé dans les sombres faits divers, Nouveau détective.

"Vous me demandez s'il a fait courir la rumeur sur le ton de la blague ou s'il était sérieux, je vous réponds que oui, il était sérieux", déclare sur PV le voisin, rapporte Libération. Pourquoi avoir choisi de traîner dans la boue cet homme ? Certainement parce que sa femme Elena (le prénom a été modifié), est une amie de...

Lire la suite


À lire aussi

Affaire Jubillar : la femme de l'amant a-t-elle passé 145 appels à un mystérieux numéro... le jour de la disparition de Delphine ?
Bill Cosby, accusé par 50 femmes : Deux affaires classées sans l'inquiéter
Cédric Jubillar peut-il être acquitté comme Jacques Viguier, accusé d'avoir tué sa femme ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles