Affaire Jubillar : les avocats du mari font appel de son placement en détention

·1 min de lecture
Cédric Jubillar lors d'une battue en décembre 2020.
Cédric Jubillar lors d'une battue en décembre 2020.

Cela fait plus de deux mois que Cédric Jubillar est incarcéré à la maison d?arrêt de Seysses (Haute-Garonne). Plus de deux mois qu?il a été mis en examen pour le meurtre de son épouse. Et autant de temps qu?il nie toute implication dans la disparition de Delphine, qui s?est volatilisée dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Selon une information du Parisien confirmée par Le Point, ses avocats, Mes Emmanuelle Franck, Jean-Baptiste Alary et Alexandre Martin vont déposer mercredi 25 août un nouvel appel de son placement en détention provisoire.

Le premier appel, déposé le 23 juin dernier, moins d?une semaine après l?incarcération de Cédric Jubillar, avait été rejeté par la chambre de l?instruction de la cour d?appel de Toulouse. Dans son arrêt rendu le 8 juillet, la chambre de l?instruction a retenu qu?il existait « des indices graves et concordants permettant » de penser que Delphine Jubillar était décédée. La cour d?appel avait alors écarté la thèse de l?accident, de la mauvaise rencontre, de l?enlèvement ou encore du suicide, considérant qu?il était « vraisemblable » que Cédric Jubillar ait participé comme auteur au meurtre de sa femme. « Le maintenir en détention est l?unique moyen de conserver les preuves et indices, d?empêcher toute pression sur les témoins », avait rajouté la cour d?appel.

L?audition du fils du couple écartée par la cour d?appel

Début juillet lors de l?audience devant la chambre de l?instruction, les avocats de Cédric Jubillar se sont em [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles