Affaire Jonathann Daval : les parents d’Alexia bouleversants face à Faustine Bollaert

Leurs confidences font froid dans le dos. Il y a deux ans et demi, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot ont perdu leur fille, Alexia, tuée par son mari Jonathann Daval. Au cours d'un numéro de Ça commence aujourd'hui qui sera diffusé ce lundi 8 juin, le couple a décidé de revenir sur ce drame familial. Dans un extrait qui a été diffusé sur les réseaux sociaux, la mère d'Alexia Daval a confié qu'elle n'avait d'abord pas cru à la culpabilité de son ex-gendre, en qui elle avait toute confiance : "J'aurais dit que c'était impossible que ce soit lui. On a tout fait pour lui pendant trois mois (période de l'enquête durant laquelle les gendarmes soupçonnaient Jonathann Daval, ndlr). Il venait manger le soir avec nous, je lui faisais tout ce qu'il aimait", s'est-elle remémorée, non sans émotion, face à Faustine Bollaert.

Son mari Jean-Pierre n'avait lui non plus pas de soupçons à l'époque : "On pleurait ensemble. Combien de fois, il nous a dit 'vous êtes ma seule raison de vivre, si vous n'étiez pas là, je partirais'", a raconté l'ancien beau-père de Jonathann Daval. Et d'ajouter : "Il était soupçonné, il était sur écoute, on en savait rien. Tout ça pendant trois mois... On n'a rien vu arriver. On ne s'est douté de rien du tout".

"Il fallait que je comprenne"

Lorsque leur gendre a été placé en garde à vue, Isabelle Fouillot a souhaité "comprendre", comme elle l'a expliqué sur le plateau de Ça commence aujourd'hui : "J'ai deux gendarmes qui frappent à la porte, ils me disent qu'ils ont de gros

Retrouvez cet article sur GALA

VIDÉO - Magloire évoque son "obésité morbide" et fond en larmes
VIDEO - Michel Leeb ému aux obsèques de Guy Bedos : "C'est une sale année"
VIDEO - Obsèques de Guy Bedos : sa veuve Joëlle, en larmes, applaudie à son arrivée à l'église
Adriana Karembeu : pourquoi son mari a mal vécu l’arrivée de leur fille
La reine Elizabeth II possède son propre restaurant McDonald’s