Affaire Jeffrey Epstein: l'agent de mannequins français Jean-Luc Brunel mis en examen et écroué

·1 min de lecture

En France, Jean-Luc Brunel a été inculpé et placé en détention provisoire. Cet agent de mannequins est soupçonné d'avoir joué le rôle de rabatteur pour le milliardaire américain Jeffrey Epstein, mort en prison l’an dernier.

Les motifs de l’incarcération de Jean-Luc Brunel sont multiples. Ce proche du milliardaire américain Jeffrey Epstein est placé en détention provisoire par la justice française pour viols, agressions sexuelles sur mineurs, harcèlement sexuel, association de malfaiteurs et traite d'êtres humains.

Le septuagénaire français est soupçonné d’avoir joué les rabatteurs pour Jeffrey Epstein, retrouvé mort en 2019 dans sa cellule en prison. Tout comme son ami américain, Jean-Luc Brunel, qui est fondateur de deux grandes agences de mannequins, est accusé de viols par plusieurs jeunes filles de milieux modestes qu’il attirait en leur faisant miroiter une carrière de top model.

Alerté par l’existence de mineures françaises parmi les victimes, le parquet de Paris a ouvert en août 2019 une enquête parallèlement aux investigations qui sont menées par la justice américaine. Jean-Luc Brunel n’a cependant jamais été entendu par les enquêteurs jusqu’à son interpellation mercredi dernier, le 16 décembre, à l’aéroport Charles-de-Gaulle alors qu’il s’apprêtait à s’envoler à destination du Sénégal.

► À lire aussi : États-Unis: le millionnaire Jeffrey Epstein se suicide en prison