Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, accusée d’être sa complice, victime de violences en prison

·1 min de lecture

Il était l’un des hommes d’affaires les plus discrets et gentils, du moins en apparence. Mais en réalité, le véritable Jeffrey Epstein était bien loin de l’opinion qu’avait de lui chaque adulte qui avait croisé sa route. Depuis le début des années 2000, plusieurs témoignages de jeunes femmes s’accumulaient auprès des autorités, accusant Jeffrey Epstein de viols, abus sexuels et proxénétisme. En attendant son procès, Jeffrey Epstein était incarcéré dans une prison de New York où il était retrouvé pendu le 10 août 2019. Si l’annonce de sa mort a bouleversé ses victimes, qui ne verront jamais la justice faire son travail le concernant, elles peuvent encore se rattacher à l’espoir de voir peut-être Ghislaine Maxwell, complice selon leurs nombreux témoignages, condamnée. Ghislaine Maxwell était l’ancienne collaboratrice de Jeffrey Epstein avec qui elle était très amie. Mais visiblement, les deux complices partageaient beaucoup plus que cela puisque les femmes ayant été victimes des agissements de Jeffrey Epstein font souvent référence à Ghislaine Maxwell.

Ghislaine Maxwell est accusée d’avoir aidé Jeffrey Epstein à recruter des jeunes filles mineures pour alimenter le trafic sexuel à la tête duquel l’homme d’affaires se trouvait. A 59 ans, elle est accusée entre autres de trafic de mineures, parjure et incitation à la prostitution. Tout comme Jeffrey Epstein, Ghislaine Maxwell a été incarcérée en attendant son procès fixé à juillet 2021. Mais son séjour en prison est source d’inquiétude (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Jean Dujardin : les internautes pas convaincus par sa transformation en Nicolas Sarkozy pour Présidents
Chuck Norris a 81 ans : que devient la star de Walker, Texas Ranger ?
Marlène Schiappa se confie sur son sentiment de culpabilité en tant que mère active
Jeane Manson : l'étrange impression que lui a fait Richard Berry lors de leur premier rendez-vous
Mort d’Olivier Dassault : le pilote de l’hélicoptère en cause ? Une hypothèse officiellement exclue de l'enquête