Affaire Jeffrey Epstein : son ex-compagne Ghislaine Maxwell déclarée coupable de crimes sexuels

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Ghislaine Maxwell
    Ghislaine Maxwell
    Femme d'affaires britannique
  • Jeffrey Epstein
    Financier et pédocriminel américain

Le trafic de filles mineures par l'homme d'affaires Jeffrey Epstein est l'un des faits divers les plus terrifiants et médiatisés de notre époque. Entre 1994 et 2004, des dizaines de victimes ont été abusées et prostituées par le financier américain décédé en août 2019. Sa compagne au moment des faits, Ghislaine Maxwell, est considérée comme sa grande complice de ce trafic de jeunes filles mineures.

À lire également

Mort de Grichka Bogdanoff : son frère Igor et lui préparaient leur grand retour sur C8

Ce mercredi 29 décembre, au bout de cinq jours, soit quarante heures de délibération au sein du tribunal fédéral de Manhattan, l'accusée âgée de 60 ans a été reconnue coupable de cinq chefs d'accusation de crimes sexuels parmi les six chefs d'accusation dont elle était poursuivie. L'unanimité du jury, composé de six femmes et six hommes, a donc été extrêmement difficile à obtenir, ce qui a particulièrement agacé le procureur Damian Williams qui a déploré que la "justice ait pris trop de temps" avec ce procès survenant plus de 25 ans après le début du trafic sexuel.

La peine de Ghislaine Maxwell, décrite comme une "prédatrice sophistiquée", sera prononcée à une date qui reste inconnue pour le ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles