Affaire Hamraoui : un cinquième homme placé en garde à vue

Kheira Hamraoui a été agressée à coups de barre de fer et frappée aux jambes par deux hommes, devant Aminata Diallo.  - Credit:FRANCK FIFE, FRANCK FIFE / AFP
Kheira Hamraoui a été agressée à coups de barre de fer et frappée aux jambes par deux hommes, devant Aminata Diallo. - Credit:FRANCK FIFE, FRANCK FIFE / AFP

L'enquête se poursuit après l'agression de Kheira Hamraoui en novembre 2021. Le parquet de Versailles a en effet indiqué à l'Agence France-Presse (AFP) qu'un cinquième homme avait été placé en garde-à-vue, confirmant une information du Journal du dimanche. L'homme est soupçonné d'avoir été sur les lieux de l'agression de la footballeuse, dont sa coéquipière Aminata Diallo est considérée par les enquêteurs comme l'instigatrice. La joueuse a, elle, été mise en examen pour « violences aggravées » et « association de malfaiteurs » et placée sous contrôle judiciaire. Elle nie toute implication dans ce dossier où son ancien club, le Paris Saint-Germain, s'est constitué partie civile.

Selon le parquet de Versailles, l'homme gardé à vue pourrait être le cinquième homme que recherchaient les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme (BRB), comme mentionné dans un récent rapport d'enquête consulté par l'AFP. Ce rapport souligne également le rôle d'une sixième personne, présentée comme ayant joué le rôle d'intermédiaire.

À LIRE AUSSIAgressée, Kheira Hamraoui dénonce la « double peine du harcèlement »

Deux personnes ont déjà été incarcérées

Outre Aminata Diallo, la semaine dernière, quatre hommes nés entre 1999 et 2003 ont été mis en examen pour « association de malfaiteurs » et « violences aggravées ». Deux ont été incarcérés, les deux autres placés sous contrôle judiciaire. Lors de leur garde à vue, ils ont mis en cause Aminata Diallo, présentant l'ex-joueuse [...] Lire la suite