Affaire Hamraoui : Aminata Diallo a été remise en liberté sous contrôle judiciaire

© J.E.E/SIPA

Le parquet de Versailles a annoncé qu’Aminata Diallo avait été remise en liberté ce mercredi après avoir été mise en examen vendredi pour « violences aggravées » et « association de malfaiteurs ». Cette mise en examen est survenue dans le cadre de l’agression de son ancienne co-équipière Kheira Hamraoui. La footballeuse a été placée sous contrôle judiciaire, rapporte l’AFP. Avant d’être relâchée ce mercredi, Aminata Diallo a assisté à une audience devant le juge des libertés et de la détention (JLD). Cette séance s’est tenue à huis clos, à la demande des avocats de l’ex-joueuse du Paris Saint-Germain (PSG) et du parquet, puisque « les fuites colossales de l'enquête desservent » l’accusée, selon l’un de ses avocats, Me Romain Ruiz.

Les éléments de l’enquête en cours

Aminata Diallo est suspectée d’être la commanditaire de l’agression de Kheira Hamraoui, commise en novembre 2021 à Chatou, dans les Yvelines. Quatre hommes, âgés de 19 ans à 23 ans, ont également été mis en examen pour « association de malfaiteurs » et « violences aggravées », rappelle l’AFP.

Deux de ces suspects ont été incarcérés, tandis que les deux autres ont été placés sous contrôle judiciaire. Lors de leur garde à vue, ces quatre hommes avaient avoué aux enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire qu’Aminata Diallo avait orchestré l’agression de Kheira Hamraoui « pour lui permettre d'occuper le poste de la victime lors de compétitions à venir », indique le parquet à...


Lire la suite sur LeJDD