Affaire Griveaux : la justice valide l'interpellation de Pavlenski et de Taddeo, l'enquête repart

·1 min de lecture

Les juges d'instruction en charge de l'enquête sur la diffusion des vidéos intimes de Benjamin Griveaux, il y a un, avaient mis en sourdine leurs travaux en attendant cette décision.

C'est une décision capitale dans l'affaire Benjamin Griveaux, un an après la mise en ligne de vidéos intimes de l'ex candidat à la mairie de Paris : la cour d'appel a finalement validé l'interpellation d'Alexandra de Taddeo et Piotr Pavlenski. Une décision contraire aurait probablement scellé la fin du dossier.Le 26 janvier, les avocats de l'artiste russe et de sa compagne juriste avaient demandé la nullité d'actes d'enquêtes liés à leur interpellation en février 2020 qu'ils estimaient irrégulière.Les juges d’instruction en charge d’une enquête pour " atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation, enregistrement, ou transmission de l’image d’une personne présentant un caractère sexuel " et " diffusion sans accord de la personne d’un enregistrement à caractère sexuel " avaient mis en sourdine leurs investigations dans l’attente de cette décision.La chambre de l’instruction n'a pas retenu les vices de forme soulevés par la défense. L’enquête doit donc repartir de plus belle pour une dernière ligne droite. Le mystère demeure sur la diffusion des vidéos intimes "Cette décision prouve que l'agitation médiatique ne vaut pas raisonnement juridique. L'instruction va pouvoir se poursuivre afin d'identifier tous les auteurs du délit et des agissements nauséabonds dont Benjamin Griveaux...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

André Vallini : "Tous les jours, je crains une nouvelle affaire d'Outreau"

Affaire Griveaux : les zones d'ombre du trio Pavlenski-Taddeo-Branco

Affaire Nordahl Lelandais : la juge a terminé son enquête

Affaire Didier Lemaire : "Un bon laïque est un laïque mort"

De l'affaire Duhamel à la démission du directeur de Sciences Po : portrait de l’oligarchie