Affaire Le Grêlé : le tueur a proposé à une amie "de se suicider tous les deux"

·1 min de lecture

Un homme à l'adolescence déjà hantée par la mort. François Verove, identifié depuis son suicide mercredi dernier comme le tueur en série dit "Le Grêlé", avait envisagé cet acte alors qu'il était encore adolescent, et aurait même proposé à l'une de ses amies d'enfance de mettre fin à leurs jours ensemble. C'est ce que révèle le fils de cette amie d'enfance sur l'antenne de BFMTV, ce lundi 4 octobre.

Selon le jeune homme, celui qui n'était pas encore "Le Grêlé" avait une "relation de confident" avec sa mère. Il vivait alors loin du Grau-du-Roi, dans le Gard, où cet ancien policier de 59 ans a été retrouvé mort mercredi 29 septembre, à Marcq-en-Barœul, dans le département du Nord. "Souvent, il venait sonner le soir, parfois même tard, pour demander s'il pouvait rentrer pour discuter avec ma mère", rapporte le fils. Ils semblaient être de proches amis, de ceux avec qui on parle de tout, et de ce qui nous touche. "Ils avaient de longues discussions parfois, ils se racontaient leurs vies, ce qui se passait bien, ce qui ne se passait pas bien. Ils parlaient beaucoup de leurs états d'âme, de leurs problèmes", détaille celui que BFM TV a renommé Thomas.

Et au cours de ces conversations, François Verove a un jour fait à son amie une proposition des plus déconcertantes : mourir ensemble. "Il y a un soir où ils discutaient de ce qui se passait pas forcément bien dans leur vie, comme tout adolescent parfois, on a des problèmes, des états d'âme, elle lui confiait cela et lui pareil. Il avait (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Delphine Jubillar "fliquée" : cette demande faite à sa banque avant sa disparition
PHOTO - Alessandra Sublet totalement folle de son nouveau compagnon
Marie de Danemark débarque à Paris : son nouveau job étonnant
Amandine Pellissard (Familles nombreuses) : la naissance de son aîné l'a sauvée de la drogue
Mort de Bernard Tapie : une ex-star de l'OM fond en larmes en plein direct

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles