Affaire Grégory : des tests ADN ultramodernes commandés pour retrouver l'assassin du petit garçon

·1 min de lecture

Les années passent depuis octobre 1984, date de l'assassinat du petit Grégory, et le mystère reste entier... Ce petit garçon retrouvé mort dans la Vologne, pieds et poings liés à l'âge de quatre ans est sans doute le fait divers qui a le plus bouleversé les Français. Deux ans après son adaptation en série documentaire pour Netflix, l'affaire revient à nouveau dans l'actualité et la justice va pouvoir reprendre son cours.

En effet, les parents du petit garçon, Jean-Marie et Christine Villemin ont demandé de nouvelles expertises scientifiques qui n'avaient encore jamais été faites dans ce dossier. En tout, ce sont neuf traces d’ADN - retrouvées sur les lettres du corbeau, sur une seringue ou sur les vêtements de l’enfant - qui vont être analysés, à la demande de la cour d’appel de Dijon.

À lire également

Affaire Grégory : Un corbeau menace de mort Murielle Bolle après la diffusion du documentaire Netflix

Avec les progrès de la science, les époux Villemin peuvent maintenant avoir recours à la technique du portrait-robot génétique (qui permet de définir les traits morphologiques d’une personne à partir de son ADN). Outre cette piste, ils espèrent aussi trouver de nouveaux éléments avec une "

recherche en... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi