Affaire Grégory : le père de l’enfant, Jean-Marie Villemin, espère obtenir la vérité "dans un avenir pas trop éloigné"

franceinfo
·1 min de lecture

Le père du petit Grégory, Jean-Marie Villemin, s’exprime publiquement pour la première fois depuis 2006 dans le livre que fait paraître l’un de ses avocats vendredi 15 janvier. Malgré de multiples rebondissements, la mort du graçon de quatre ans, dont le corps a été retrouvé dans la Vologne (Vosges) il y a 37 ans, demeure une des plus retentissantes énigmes judiciaires en France.

>>> L'affaire Grégory résumée en cinq dates.

Dans la postface du livre "Parole d’avocat" de Thierry Moser, Jean-Marie Villemin rend hommage à ce dernier, qui est à ses côtés depuis 1985, et qu’il qualifie de "grand frère". Il revient aussi sur l’assassinat de son cousin Bernard Laroche, inculpé et emprisonné pour l’assassinat de Grégory en novembre 1984, puis relâché en février 1985. Le 29 mars 1985, Jean-Marie Villemin avait abattu Bernard Laroche d’un coup de fusil, persuadé qu’il s’agissait du coupable. "J’ai été voir Bernard Laroche pour qu’il avoue et je l’ai tué dans un moment d’aberration et de total désespoir", confie-t-il. Il sera condamné à cinq ans de prison dont un avec sursis en 1993.

La mise en examen des époux Jacob et de Murielle Bolle, un "rebondissement qui fait (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi